dimanche 2 mai 2010

Frédéric Mitterand aux Puces pour décorer Manuela

Dimanche 25 avril, atmosphère émouvante sur les Puces. Direction Vernaison, Au loin, les accents de la môme Piaf, nous font frissonner de souvenirs et de plaisirs. Comme tous les weekends, chineurs et touristes se dirigent vers la guinguette mythique "Chez Louisette". Et oui, c'est là qu'elle chantait à ses débuts, la Môme, et encore aujourd'hui, ses chansons nous transportent. Mais ce dimanche, l'effervescence est particulière.. les murs tremblent d'émotion, les uns et les autres, discrêtement s'approchent... C'est pour Manuela... Elle, la reine des lieux, qui à chaque fois nous enchante, a la voix qui tremble légèrement...Une voix poétique et lente, reconnaissable entre toutes, s'élève et lâche, après les phrases d'usage, ces quelques mots "décerne à Manuela, la Médaille des Arts et des lettres". Frédéric Mitterand, Ministre de la Culture, a remis à la voix des Puces l'ultime décoration. Une reconnaissance magistrale pour ce petit bout de femme qui fait vivre chaque week-end l'atmosphère unique des Puces. Le ministre en a profité pour faire le tour des marchés en compagnie de Nicholas Moufflet, président de l'Association des Puces de Paris Saint-Ouen, représentant les marchands des Puces. Ensemble, ils ont évoqués le charme unique du lieu, le patrimoine, le talent des puciers, sans omettre de parler des difficultés que traversent les antiquaires et brocanteurs, comme les projets d'aménagement du site. Rendez-vous de travail pris, ils ont arpenté ensemble les allées, Frédéric Mitterand, passionné de patrimoine et d'histoire, prenant un plaisir visible à rencontrer les antiquaires et à découvrir les objets du plus grand grenier au monde, fierté de la France.