mercredi 12 mars 2008

Les Femmes adorent les Puces ... de Paris


Aux Puces de Paris Saint-Ouen, de nombreux marchands sont des femmes. Eprises de liberté, d’autonomie, elles y trouvent un espace pour donner libre cours à leur originalité. Elles excellent aussi bien dans le design et le mobilier industriel que dans les antiquités de toutes époques, meubles anciens comme petits objets.

Dans le monde des chineurs, les femmes ont un large pouvoir de décision. Elles sont à la recherche de la pièce rare ou de celle qui viendra magnifier un intérieur.

Parmi les people, quelques chineuses connues viennent presque tous les week-ends arpenter les pavés des Puces de Paris Saint-Ouen, le plus grand marché d’antiquités et de brocantes au monde. Fascinées par le monde insolite des Puces, les artistes, comédiennes ou auteurs ont toujours fréquentées les Puces comme Arletty, Simone Signoret ou Jeanne Moreau. Aujourd’hui vous pouvez croiser Catherine Deneuve, Monica Bellucci, Uma Thurman, Fanny Ardant, Chantal Thomass, Da, Liane Folly, Thandie Newton, Arianne Massenet, Anna Gavalda, Cendrine Dominguez, Valérie Damidot dans les rues des Puces, dans les marchés de Cambo, à Malassis, en passant par Antica, les Rosiers, l’Usine ou le Passage. Certaines ont leurs petites habitudes. Ainsi Audrey Marnay ne manque jamais de se rendre à Paul Bert, Eve Ruggieri à Serpette, Michèle Alliot-Marie à Biron, Dita Von Teese à Dauphine, Sharon Stone à Vernaison, Isabelle Barnier à l’Entrepôt, Tonie Marshall, quant à elle, a choisi le marché Jules Vallès pour tourner certaines scènes de « Vénus Beauté ».